Valérie Stessin, rabbin massorti (conservative), née à Paris en 1964, réside à Jérusalem et est mère de deux filles, l'une lycéenne, l'autre effectuant son service militaire.


Issue d'une famille où se mêlent sépharades et ashkénazes, elle a grandi à Périgueux, en Dordogne. Elle fait son aliya à 17 ans, obtient un BA d'éducation spécialisée et de pensée juive de l'Université hébraïque, un MA en sciences du judaïsme de l'institut Schechter, et poursuit en parallèle son ordination.


En 1993, elle devient la première femme à être ordonnée rabbin par le mouvement massorti en Israël. Elle est une membre active de la communauté massorti Mayanot dont elle a été présidente pendant quatre ans.


Pendant plusieurs années, elle se dédie à des projets éducatifs, en ex-URSS dans l'éducation juive informelle (camps d'été Talmud Torah) et en Israël pour le réseau d'écoles Tali, un réseau d'écoles non religieuses dotées de programmes d'enrichissement au judaïsme.


Depuis 2008, elle s'est spécialisée dans l'accompagnement spirituel et l'aumônerie, pour lesquelles elle est certifiée en Israël et aux Etats-Unis. Dans ce domaine elle a fondé une association, Kashouvot, qu'elle a co-dirigée pendant 5 ans. Elle enseigne actuellement l'accompagnement spirituel dans le cadre du centre Schwartz.


En parallèle, Valérie Stessin propose des services d'accompagnement spirituel pour des particuliers, donne des conférences et dirige des cérémonies pour les différentes étapes de la vie juive.


Ouverte, capable de se connecter avec des gens de tous bords, à la recherche d'une rencontre réelle avec les personnes, leurs traditions, leurs croyances et leur spiritualité personnelle, elle peut adapter le programme ce que recherche un groupe spécifique.


Elle parle hébreu, français et anglais.

 

 

Delphine Matthieussent, journaliste